Image sous © du site cosmoquant.fr

Analyse de l’élément de longueur riemannien

Temps de lecture du commentaire : environ 2 minutes.

Cette seconde version reprend en l’approfondissant et en la scindant en plusieurs parties la mouture initiale de 2019.

  • Les éléments de la première famille ont un noyau spatial dégénéré. Ils sont de nature pythagoricienne. Ils établissent un lien avec les noyaux de classe II.
  • Les éléments de la seconde sont diagonaux. Le cas limite correspond à la matrice identité de M(3, R).
  • Goichot F. : Riemann, https://www.univ-irem.fr/riemann (Institut de recherche sur l’enseignement des mathématiques), article du 14 septembre 2023.
  • Contributeurs de Wikipédia, « Géométrie riemannienne, » Wikipédia, l’encyclopédie libre,https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=G%C3%A9om%C3%A9trie_riemannienne&oldid=210536948 (Page consultée le décembre 14, 2023).
  • https://edu.epfl.ch/coursebook/fr/introduction-a-la-geometrie-riemannienne-MATH-422 (Institut polytechnique de Lausanne).