Image sous © du site cosmoquant.fr

Nouvelle analyse de l’équation de Klein-Gordon

  • Il réitère ensuite la démarche à l’aune des résultats livrés par la méthode extrinsèque de décomposition des produits tensoriels déformés dans un contexte quadridimensionnel.
  • la relation de dispersion des ondes massives se propageant dans les régions vides de l’espace-temps,
  • les équations de la relativité générale et
  • le concept de longueur de pénétration des champs électromagnétiques caractérisant la supraconductivité.