Image sous © du site cosmoquant.fr

Vides de Maxwell et cordes élastiques classiques

  • constitue un exercice trivial d’application des propos exposés sur la page traitant des décompositions/divisions dans les espaces de dimension trois (plus un : le temps). Voir par exemple : les méthodes mathématiques.
  • redémontre à sa manière l’existence de courants de forces dans les régions vides de l’espace lorsque les lois de l’électromagnétisme établies par Maxwell s’appliquent.
  • expose les raisons justifiant d’étudier les produits vectoriels éventuellement déformés et parfois décomposés non-trivialement.
  • démontre la compatibilité entre l’existence de ces courants de force et l’équation d’état des régions vides quand on utilise l’image de la corde élastique classique pour les décrire.
  • situe la discussion à l’intersection de deux disciplines physiques : (i) l’électromagnétisme, loin des sources, et (ii) la cosmologie.
  • démontre finalement qu’il est raisonnable d’assimiler ces courants à des filaments cosmiques. Ceux-ci apparaissent d’ailleurs dans certaines simulations du cosmos.
  1. La première version anglophone peut être lue sur la page « le coin anglophone« . Ont suivi plusieurs versions parues en anglais sous le titre « Vacuums and strings ». ↩︎